26 août 2013

les grands ciels humides

« Tu ne voudrais pas être un peu moins chiante ? », il me demande, en me caressant le bras, et ses yeux dorés, dans la lumière du matin - ses yeux dorés, dans la lumière du matin, c'est quelque chose ! - sourient en anticipant mon petit air outragé et la moue de mes lèvres. C'est un matin cheveux hirsutes & T-shirt-culotte, c'est un matin baigné de lumière et c'est un matin meilleures brioches au chocolat du monde. Je retrouve Paris, avec gourmandise. Je ne peux plus m'en éloigner tellement, j'ai l'impression, sans qu'elle... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 00:06 - - Commentaires [72] - Permalien [#]

03 août 2013

aux yeux de tes marins que l'absinthe déserte

C'est comme dans un film de Claude Sautet. Il y a des enfants à ne plus savoir qu'en faire, des tas d'enfants dispersés aux quatre coins de la maison et du jardin, et le jardin ici, comprenez bien, c'est des champs à perte de vue, des prés sans fin, avec le bonheur dedans, certainement, mais pas comme à la télé. C'est un samedi de la fin juillet, on a rendez-vous pour le déjeuner. On s'est déjà vus la veille, un peu, à Chalon, mais écrasés par la chaleur, on ne s'était pas dit grand chose. Les gamins avaient mangé des glaces tout... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 17:58 - - Commentaires [54] - Permalien [#]