11 juin 2012

le crépuscule des idoles

Déçue, de mon (ex-)cher Wadji Mouawad et de sa nouvelle pièce, Temps, vue depuis le haut du théâtre de Chaillot d'où on surplombait, un soir de mai, la scène qui nous semblait si loin, et si loin aussi l'émotion, sinon la colère, devant ses nouveaux mots ; déçue de la représentation de Crave de Sarah Kane, peut-être une des pièces que je préfère à tout, jouée dans une obscure cave parisienne où l'humidité était palpable, déçue de ce que je n'ai pas entendu du texte lorsqu'il était dit par ces gens-là, déçue de moi... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 16:58 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

09 mai 2012

je pense à elle comme au Bon Dieu, sans trop y croire

// Assise aux pieds de Marie Modiano, je la regarde regarder son amoureux, Peter von Poehl, alors qu'elle lit un de ses textes qu'il a mis en musique, on dirait qu'elle le lit que pour lui seul, que le micro n'existe pas, elle le regarde l'oeil qui frise et il lui répond de son sourire énigmatique, il est tout à sa guitare, très concentré sur ce qu'elle lit, on dirait qu'il veut ajuster chaque note sur chaque syllabe qu'elle prononce, il la regarde comme si c'était la plus belle femme du monde et comme si ses textes étaient les... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 11:49 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
25 avril 2012

toi moi nous le même parfum dans nos cous

// Je rêvasse sous la couette encore chaude de nos sommeils pendant qu'il prépare une belle table de petit-déjeuner, c'est mercredi matin sans enfant, un mercredi matin normal d'un couple de pas-encore-25-ans, un mercredi matin qu'on ne connaît pas, qu'on n'a presque jamais connu, et qui a un petit air de fête. Pas de fromageblancbananefleurdoranger à préparer, pas de petite robe à enfiler, pas de petite frimousse à nettoyer, pas de trois petits cochons sur l'écran le temps de faire le gros pansement à la petite main gauche, pas... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 23:28 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
19 avril 2012

Vingt-quatre ans elle a, la gamine.Happy hippie birthday, oh oui, j'en rêve.  *
Posté par polaroidgirl à 08:28 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
09 avril 2012

avec vous messire faire des affaires c'est un plaisir

Bon baisers de Bruxelles.From Brussels, with love. *
Posté par polaroidgirl à 23:14 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
01 avril 2012

et du soleil quand on mettra les voiles

  Bon baisers de Florence.From Firenze, with love.  *
Posté par polaroidgirl à 23:59 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

27 mars 2012

tout Paris se changera en baisers

* Vous vous souvenez de l'histoire du printemps de l'année dernière ?Comme j'avais aimé tous vos textes ! Je les relis très souvent.  * Cette année, le printemps c'estdes ballerines qui montrent le début des orteils des mains dans les cheveuxles tableaux de Matisseles ciels bleusune voiture rose malabarl'eau des fontaines dans le soleildes fraises de chez le chocolatier chicdu vent dans les petites bouclesune robe en lin la recherche du plus beau caillou du parc de l'air de l'air de l'airit's a wonderful wonderful... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 08:41 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
22 mars 2012

ton message à la Grande Ourse

Pour Hélène, dont j'aime tant le travail, et la poésie, onze choses sur moi puis mes onze réponses à ses onze questions. // Je me suis acheté un short et un pantalon ces derniers jours, et c'est fou, parce que ça fait presque huit ans que je porte exclusivement des jupes et des robes. / Et aussi, je viens de découvrir que j'aime le café, et je trouve ça tellement claaasse, de demander un café dans un café (je vieillis ou quoi ?). / Je n'aime plus lire les magazines féminins ou de déco, ça y est, c'est fini. Quand j'en achète un... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 16:19 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
05 mars 2012

ma mère aussi mettait derrière son oreille une goutte de quelque chose qui sentait pareil

21h07. La séance va bientôt commencer, les clients piaffent derrière le cordon que j'ai tiré. J'explique aux plus énervés qu'il faut qu'ils attendent qu'on ait nettoyé la salle avant de s'y engouffrer, je m'éclipse avec un sac-poubelle et me glisse dans la salle alors que le générique n'a pas commencé. Je vole les dernières minutes de film, je savoure le répit que m'offre la pièce sombre et encore silencieuse, et puis : les lumières se rallument, les gens se lèvent, se rhabillent, je m'entends dire messieurs dames, par ici la... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 13:39 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
14 février 2012

et si beau ce bleu vivant

    // « À partir de la rue Soufflot, jusqu'au boulevard Saint-Germain, je suis en territoire enchanté.», je connais ces quelques mots par cœur, ils roulent dans ma tête depuis plusieurs jours maintenant, je trouve cette phrase incroyablement mélodieuse, une espèce de haïku urbain en prose, je ne me lasse pas de me les répéter encore et encore. C'est Hélène Berr qui les a écrit dans son journal, en 1942. C'est le printemps, le soleil inonde les rues de Paris et donne à la Seine des reflets si changeants qu'on ne peut... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 12:20 - - Commentaires [36] - Permalien [#]