03 février 2012

2010 un amoureux 2011 un amoureux + un minuscule énergumène de presque un mois 2012 un amoureux + une petite fille qui pétille ♥ *
Posté par polaroidgirl à 22:34 - - Commentaires [67] - Permalien [#]

17 janvier 2012

// C'est l'hiver, mais c'est l'hiver plein de soleil, et c'est bon. / Demain, je vais au yoga avec ma copine Sofia, au y.o.g.a., tout arrive ! Et même que pour fêter ça, je me suis acheté un body chez American Apparel, et ça m'a fait penser très fort à ma maman, qui portait des bodys quand j'étais petite, et ça lui allait drôlement bien. / Un soir, Anouk est venue manger des crêpes avec nous, et puis on a laissé V. et B. à l'appartement et nous sommes allées entre soeurs à l'avant-première de L'amour dure trois ans, et la flamme de... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 22:33 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
08 janvier 2012

à la peur qui te tient debout lorsque tout tombe

     J'ai crié très fort quelque part vers Montparnasse, j'ai pleuré aussi, et le mascara que je venais de mettre a coulé sur mes seins, traces noires sur peau blanche, les passants me dévisageaient, tous, très bien habillés, tous, très élégants, tous, très dignes, et moi, l'échevelée, je les regardais, et je me disais que c'était la seule chose que je pouvais faire, regarder les passants passer, j'étais seule, on était presque déjà le jour d'après, et je pleurais bien trop fort pour faire autre chose, et puis il... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 23:19 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
26 décembre 2011

lettre à une vieillarde du prochain siècle

Toi, là, tu te tiens les épaules voûtées ; tu as peut-être les cheveux gris, ou peut-être blancs ; tu as perdu des dents en route ; ton visage est marqué par le temps ; tu grinces un peu des articulations ; tu oublies des choses ; tu cherches tes mots et certains de tes souvenirs ; tu dors peu ; tu souris peu ; tu vis silencieusement. Du corps que ton père et moi avons façonné, il ne reste sans doute plus grand chose. Tes joues rebondies d'un rose délicieux, ta voix si claire et ton rire si franc, tes cheveux soyeux, ta peau... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 06:00 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
23 décembre 2011

    Ce que je ressens, à trois jours de l'anniversaire de mon premier enfant, c'est la joie, profonde, exubérante. Fière, oui, je crois que je suis fière, j'ai l'impression d'une mission réussie, d'un accomplissement, je voudrais crier à tous ces gens qui la regardent où que nous allions que c'est ma fille et qu'elle va avoir un an, je voudrais la couronner, ma petite princesse, la remercier, de m'avoir guidée avec tant d'indulgence, de bienveillance, lui dire encore et encore qu'elle est un cadeau (et quel cadeau !), que... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 22:40 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
13 décembre 2011

dans la nuit de l'hiver

On arrive à la maisontanière par le train de nuit ; je crois que c'est pour penser, tout doucement, à ce qu'on laisse et à ce que l'on rejoint, allongé sur la couchette comme on le serait sur un radeau, un radeau qui tangue sur le ressac des rails. Les miaulements de Bertille sur mes seins, le goût de la sueur de sa nuque sur les lèvres, je m'applique à ne faire qu'un avec son petit corps dans le petit espace, j'anticipe ses gestes, je caresse ses doigts qu'elle met dans mes cheveux ; emmêlées dans le train qui file dans... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 15:16 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

05 décembre 2011

// Quand j'étais petite, l'été, j'allais souvent passer quelques jours chez mes grands-parents maternels. Je détestais ça. Il fallait prendre le train, seule avec l'un deux, pour un trajet de cinq heures depuis les au revoir de mes parents sur un quai de la gare d'Austerliz. Je détestais ça. Leur maison était grande, sombre et me faisait peur. Je détestais ça. Là-bas, il fallait faire la sieste pendant des heures, sous peine de mourir au soleil. Je détestais ça. La seule chose qui me plaisait, c'était de feuilleter... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 17:36 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
28 novembre 2011

t'as les joues rouges boréales

   C'est traîner un peu, à la nuit tombée, un chaï tea latte à la main, avant d'aller la chercher tous les deux à la crèche ; c'est aimer ce moment pour nous, c'est se demander hé, tu crois que les gens, là, ils peuvent deviner qu'on va chercher notre petite fille ?, c'est se répondre mais non ! et aimer ça profondément ; c'est aller à un concert du groupe que j'aimais follement à quinze ans avec ma petite soeur de quinze ans, sourire quand on se prend tous les trois par les épaules, avec Nathan, tous les trois, là,... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 14:37 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
09 novembre 2011

dans quarante ans on s'en souviendra

      Dans quelques minutes ils vont rentrer, sûrement hilares, et avec eux l'odeur de l'hiver. Une fois posée sur le parquet, elle cavalera jusqu'à moi, les joues rosies, les yeux brillants, présente au présent, et, à la regarder, j'aurais le coeur qui explosera encore une fois. Vivante, elle est tellement vivante. Quand elle est nue et qu'elle roucoule dans mon cou, je ne peux m'empêcher de l'éloigner un peu de mon visage, en la tenant à bout de bras, juste pour regarder son ventre rond. Son ventre rond, si doux,... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 08:08 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
04 octobre 2011

// Si à 5 il me dit je regrette ce que j'ai dit, allez viens ma douce, on va se promener tous les deux c'est que c'est l'amour de ma vie. 5. 4. 3. 2. / Dimanche, nous sommes allés au bord de la mer, sur la petite plage où on avait communié avec notre bébé l'année dernière. Et ce n'était pas bien, loin de ce dont on avait rêvé, il y avait bien trop de monde, bien trop de chair humaine et d'odeurs de fritures sous ce soleil de plomb ; alors on est vite remonté en voiture, tous les trois, et on a roulé les fenêtres... [Lire la suite]
Posté par polaroidgirl à 09:18 - - Commentaires [37] - Permalien [#]